L'hiver, c'est du fun en masse !

Publié le par Luz

Après quinze jours de vacances passés avec mes parents, me voici de retour pour vous faire un petit résumé de mes dernières péripéties.

J'ai donc profité de la venue de mes parents pour retourner à Québec afin de tester les principales activités d'hiver, à savoir la randonnée traîneau à chiens, le ski doo (motoneige) et la balade en raquettes.

 

J'ai tout d'abord fait découvrir à mes parents le vieux québec sous -20° avec un ressenti de -28°, un temps idéal pour flâner dans les charmantes ruelles de la ville fortifiée ! On s'est  tout  de même pas découragés et on a bravé ce froid polaire avec succès, enfin presque...on a juste perdu nos mains et nos pieds en chemin !

 

042

 

Inutile de vous dire qu'on appréhendait notre journée d'activités du lendemain malgré les multiples épaisseurs et l'équipement de fou qu'on avait prévu : chapka, collant en polaire, pantalon de ski, sous-pull, polaire, chaussettes de ski (2 paires), chaufferettes pour les pieds (il s'agit de demi semelle que l'on colle sous le pied, qui est censé procurer de la chaleur pendant cinq heures de temps mais je n'ai rien ressenti du tout, en même temps 1$ chez Dollarama, tout s'explique, pourtant j'y ai cru !).

Finalement, le beau temps a été au rdv avec un petit - 10°, un réel soulagement quand on a mis le nez dehors !

On s'est alors précipité pour se rendre sur le lieu tant attendu, à la Pourvoirire du Lac-Beauport : link

 

On a commencé avec la rencontre des chiens, qui hurlaient à nous percer les tympans mais ils étaient quand même mignons, suivie d'une courte formation. Mes parents partageaiant le même traîneau et moi, toute seule pour conduire le mien, comme une pro j'ai envie de dire ! Mes chiens étaient en pleine forme et Bourasque, le chien leader, menait bien la course, ce qui m'a permis de profiter pleinement de la randonnée. Pour mes parents, l'activité a été un peu plus rude ! Pinceau, le leader, et sa bande de potes ont été un peu fainéants, mon père a du pousser le traîneau pendant quasiment toute la balade pendant que ma mère contemplait le somptueux paysage enneigé, telle un Pape dans sa Papamobile !

Ils ont tout de même adoré ce moment qui nous laissera de merveilleux souvenirs.

 

082 092

094 097

 

On a ensuite enchaîné avec la motoneige mais ça n'a pas été la même histoire. Pas de guide, contrairement au traîneau à chiens, une brève explication du sentier à emprunter et du fonctionnement de la bestiole. Bilan des courses, on s'est engagé sur une piste de ski de fond puis sur une route, bref on a pas trouvé ce fameux sentier et j'avoue ne pas avoir maîtrisé la conduite par peur de rendre le ski doo en 1000 morceaux ! La caution était de 1000$, ça se comprend...

Je n'abandonne pas l'idée mais la prochaine fois, je m'agripperai à un gentil québécois qui manipule parfaitement l'engin !

 

149

 

Pour la sortie la raquette, nous sommes allés dans les Laurentides, à Mont-Tremblant où nous avons passé une vraie nuit candienne dans un magnifique chalet avec cheminée et vue sur un lac gelé ! Le temps était plus que parfait puisqu'il faisait que - 7°, oui j'en suis arrivée là : quand il fait maintenant en dessus de - 10°, je m'en réjouis !

La neige était bien molle, toutes les conditions étaient réunies pour une agréable balade qui s'est d'ailleurs tranformée en agréable surprise au domaine Saint-Bernard. Après avoir laissé des mésanges picorées dans nos mains des graines de tournesol, une petite famille de chevreuils s'est présentée à nous. Pas du tout farouches les petits, eux aussi se sont régalés avec nos graines, c'était tout ce qu'on pouvait leur offrir ! Mes parents autant émerveillés que moi, comme des gamins qui découvrent leurs cadeaux au pied du sapin de Noël, n'oublieront pas cette belle rencontre, apparemment exceptionnelle.

 

033 035

216 227

 

Depuis le retour de mes pasrents en France, je n'ai pas laissé de côté les activités d'hiver puisque même à Montréal, on peut se dépenser ! Il suffit de se rendre au Mont-Royal pour faire du ski de fond, des raquettes, de la luge ou  même du patin à glace sur le Lac Aux Castors. Tiens, d'ailleurs, je me suis trouvée une paires d'occaz en bon état pour 40 pièces seulement ! Pour la deuxième fois de ma vie que j'en fais, c'est pas pire comme ils disent ici, mais il reste quand même pas mal de boulot pour les JO !

 

 

Découvrez mes premiers pas sur la glace :

 

 

 

Toutes les photos ici

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article